Hackathon Vélib' Métropole

Vélib’ Métropole lance son premier Hackathon en ligne, marathon créatif visant à améliorer l’information utilisateur et la régulation des stations. 

POURQUOI PARTICIPER ?

Vous souhaitez vous impliquer dans un projet créatif au service de l’intérêt général ? Vous avez des idées pour améliorer le service que vous aimez ? Vous êtes intéressé par l’analyse de données d’un service mobilité ?

Inscrivez-vous et participez à une expérience en ligne aussi enrichissante que passionnante !

QUI PEUT PARTICIPER ?

Vous êtes :

– data scientist, chercheur(euse), passionné(e) de systèmes ?

– porteur(euse) d’idées, étudiant(e), citoyen(ne) engagé(e), innovateur(trice) ?

– vélibeur(euse), entrepreneur(euse), bidouilleur(euse) ?

Pour participer, vous devez constituer une équipe d’au moins 3 personnes, pour en savoir plus consultez le règlement ici.

QUELS SONT LES DÉFIS À RELEVER ?

L’objectif de ce hackathon est de trouver des solutions permettant d’améliorer la régulation des stations et l’information utilisateurs.

La régulation des stations

Améliorer la régulation des Vélib’ entre les stations :

L’amélioration de régulation des stations, c’est-à-dire la bonne répartition des vélos sur l’ensemble du réseau Vélib’. Il s’agit de corriger les déséquilibres de remplissage à l’échelle du réseau générés par les usagers. L’idée est ici de mettre à disposition des équipes les données utiles et de contribuer à améliorer les processus de régulation à moyens donnés.

 

L'information uTILISATEURs

Faciliter l’expérience utilisateur grâce à une meilleure information :

L’amélioration de l’information utilisateur s’entend comme toute information qui facilite l’expérience des usagers. Il s’agit ici d’améliorer la qualité de l’information à la disposition des usagers et de favoriser l’utilisation du service au sein d’itinéraires combinant plusieurs modes de transport.

 

En avril 2023 nous avons organisé un mini-hackathon avec un panel de participants externes pour les laisser imaginer des idées à même de résoudre les grands défis qui attendent Vélib'. Prenez-les comme des sources d’inspiration, approfondissez-les, détournez-les : elles sont à vous !

**Attentes**

– Favoriser l’implication des parties prenantes dans le bon fonctionnement de Vélib’.

– Réduire la casse.

– Favoriser la vie locale et la citoyenneté.

**Descriptif fonctionnel et technique**

Permettre à des riverains impliqués de “devenir “maire” d’une station Vélib'” : ce statut créerait des privilèges dans l’espace public et sur l’application (cf. [Mayor Foursquare](https://www.relevance.com/how-to-be-the-mayor-on-foursquare/) ou [Prince sur Waze](https://wazeopedia.waze.com/wiki/France/Points_et_Classement)). Par exemple avoir le droit de décorer la station, planter un potager, avoir accès à des signalements et échanges privilégiés avec les équipes de Vélib’…

Les personnes “adoptantes” seraient également considérées comme des “super-vélibeurs” et recevraient à ce titre des privilèges auprès de partenaires, des accès simplifiés aux services et des mises en relation, formation, récompenses propres à cette nouvelle communauté.

En lien avec [MON COMPTE MOBILITÉ](https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Mon_Compte_Mobilit%C3%A9)

**Comment on mesure le succès**

– Baisse des incivilités et de la casse.

– Amélioration des critères de qualité de service de la station.

– Amélioration des relations entre utilisateurs et Vélib’.

– Sentiment d’appartenance.

**Ressources nécessaires au projet**

– Programme de fidélité.

– Données de qualité (sur quelles stations).

– Données d’usage.

– CRM.

**Attentes**

– Favoriser l’implication des parties prenantes dans le bon fonctionnement de Vélib’.

– Favoriser la vie locale et la citoyenneté.

– Récompenser l’usage et l’implication.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Création d’un statut de “super-utilisateurs” que l’on peut gagner et perdre.

– Gain de minutes et d’avantages si l’utilisateur remet le vélo dans une station désignée ou effectue de petites tâches simples de proximité.

– Solution numérique dédiée aux “super-utilisateurs” offre des “super-pouvoirs” par exemple réserver un vélo ou un emplacement pendant 10 minutes.

– Les “super-utilisateurs” sont consultés pour les changements et évolutions.

– Les “super-utilisateurs” sont sollicités pour répondre à des utilisateurs et assurer information et formation (sur la base du volontariat) ?

– Possibilité de transformer les avantages acquis en bons d’achat, promotions ou avantages dans d’autres services ?

– Possibilité de céder ces avantages à des associations d’oeuvre sociale.

En lien avec [MON COMPTE MOBILITÉ](https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Mon_Compte_Mobilit%C3%A9)

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de “super-utilisateurs”.

– Implication des “super-utilisateurs” dans la vie de Vélib’.

– Quantité d’avantages acquis.

– Amélioration des relations entre utilisateurs et Vélib’.

**Ressources nécessaires au projet**

– Programme de fidélité.

– Données de contribution.

– Données d’usage.

– CRM.

**Attentes**

– Éviter des opérations de régulation qui consistent à transporter des vélos des stations pleines vers des stations vides pour harmoniser leur remplissage.

– Faire face à des pics de demande exceptionnelle.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Plateformes faciles à déplacer.

– Ne nécessitant pas de travaux pour être installées.

– Reliées au réseau électrique et connectées à internet.

– Conception de plateformes mobiles comportant des diapasons, montables et démontables.

**Comment on mesure le succès**

– Nombre d’utilisateurs ayant trouvé un diapason libre.

– Nombre d’utilisateurs ayant trouvé un vélo disponible.

– Nombre d’opérations de régulation évitées.

– Amélioration des relations entre utilisateurs et Vélib’.

– Baisse de la saturation de certaines stations.

**Ressources nécessaires au projet**

– Planification des mouvements et implantations des stations mobiles.

– Design des stations mobiles.

– Conception des opérations de transport de station.

**Attentes**

– Libérer des diapasons de vélos cassés qui attendent d’être emportés pour réparation.

– Augmenter le nombre de vélos en état de marche disponibles.

– Éviter des opérations de régulation de nuit qui consistent à transporter des vélos pour réparation jusqu’à l’un des deux centres situés à Villeneuve-la-Garenne et Alfortville.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Partenariat avec des ateliers de réparation de vélos situés à proximité des stations.

– Ces ateliers seraient habilités à prendre et remettre des vélos.

– Ces ateliers pourraient effectuer certaines réparations.

– Ces ateliers pourraient servir de “stations” afin que des utilisateurs leur remettent directement des vélos.

**Comment on mesure le succès**

– Baisse du nombre de vélos endommagés en station.

– Nombre de vélos en état de marché disponibles.

– Nombre de diapason x temps de diapason disponibles.

– Temps d’indisposition du vélo.

– Bilan carbone des opérations de régulation.

– Amélioration des relations entre commerces riverains et Vélib’.

**Ressources nécessaires au projet**

– Planification des mouvements et types d’intervention de régulation.

– Kit de réparation (matériel et formation) pour les tiers réparateurs.

– Système décentralisé de management de la maintenance.

**Attentes**

– Mieux coordonner les différentes offres de (micro-)mobilités présentes sur le territoire.

– Unir les forces des différents opérateurs pour enrichir l’offre proposée : plutôt que de déplacer des Vélib’ pour approvisionner une station vide, proposer un trajet avec un autre opérateur qui a une offre disponible à proximité. Et vice versa.

– Favoriser l’usage des modes décarbonés.

– Suggérer des itinéraires ou même des motifs de déplacement de loisirs ou ludiques qui empruntent ces différents modes de déplacement lorsque cela permet d’améliorer la régulation (balades).

– Éviter des opérations de régulation qui consistent à transporter des vélos des stations pleines vers des stations vides pour harmoniser leur remplissage.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Une application mobile propose un portail avec toutes les offres disponibles pour un trajet donné, en temps réel.

– Cette application propose également des trajets basés sur les besoins de régulation des opérateurs.

– Les trajets proposés peuvent être par exemple un moyen A à l’aller et un moyen B au retour, ou un moyen A + un moyen B pour un même trajet notamment si cela arrange A et B en terme de régulation.

– Les tarifs sont identiques pour l’utilisateur.

– L’utilisateur peut être incité à effectuer certains trajets plutôt que d’autres.

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de demandes de trajet satisfaites.

– Nombre de vélos disponibles.

– Bilan carbone des opérations de régulation.

– Bilan carbone des opérateurs de mobilité sur un territoire donné (optimisation des moyens et baisse de la compétition inutile).

**Ressources nécessaires au projet**

– Données sur l’offre de véhicules pour tous les opérateurs concernés.

– Capacité à modéliser la disponibilité optimum de ces moyens pour proposer des trajets inter- ou multi-modaux.

– Remontées de données pour suivre l’efficacité du dispositif.

**Attentes**

– Éviter des opérations de régulation qui consistent à transporter des vélos des stations pleines vers des stations vides pour harmoniser leur remplissage.

– Le dispositif imaginé viserait à favoriser la réalisation de certains trajets aujourd’hui peu ou pas effectués par les utilisateurs pour que ces trajets permettent de réguler “naturellement” le remplissage des stations sans intervention de l’opérateur.

– Ces trajets auraient lieu dans des sens et à des horaires contre-cycliques : par exemple du centre de Paris vers le Nord-Est parisien ou la banlieue le matin (et les trajets inverses le soir).

– Les incitations pourraient prendre différentes formes : financières, promotionnelles ou simplement marketing pour viser des utilisateurs ayant des trajets différents comme les touristes ou retraités.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Une application mobile ou une fonctionnalité sur l’application Vélib’ propose des balades de façon dynamique afin d’inciter à la modification du trajet prévu.

– L’utilisateur peut être incité à effectuer certains trajets plutôt que d’autres (à définir).

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de demandes de trajet satisfaites.

– Nombre de vélos disponibles.

– Bilan carbone des opérations de régulation.

**Ressources nécessaires au projet**

– Données sur l’offre et l’usage de vélos.

– Identification des “pain points” : stations trop souvent pleines ou vides, secteur atypiques.

– Remontées de données pour suivre l’efficacité du dispositif.

**Attentes**

– Éviter des opérations de régulation qui consistent à transporter des vélos des stations pleines vers des stations vides pour harmoniser leur remplissage.

– Le dispositif imaginé viserait à identifier certains trajets aujourd’hui peu ou pas effectués par les utilisateurs et qui permettraient de réguler “naturellement” le remplissage des stations sans intervention de l’opérateur s’ils étaient effectués par des utilisateurs.

– Ces trajets pourraient correspondre à des besoins identifiés pour des utilisateurs qui n’ont pas les moyens de se déplacer aujourd’hui (demandeurs d’emplois, jeunes en formation,…).

– Ces trajets seraient proposés non pas directement aux utilisateurs mais via de gros prescripteurs de trajets comme Pôle Emploi, les Missions Locales, les CCAS.

– Ces organismes bénéficieraient de la possibilité de proposer des trajets gratuits aux bénéficiaires à condition que ceux-ci correspondent aux trajets identifiés.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Une solution numérique qui “affiche” les trajets disponibles dans cette formule pour les organismes tiers agréés.

– Un moteur de recherche qui permette aux organismes de savoir si les trajets envisagés sont compatibles. Possibilité d’étendre cette recherche à d’autres opérateurs (voir BALADES MULTIMODALES).

– Un dispositif d’accès décentralisé qui permette à ces organismes d’autoriser l’usage de Vélib’ à des personnes désignées et pour des trajets / périodes identifiées.

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de demandes de trajet satisfaites.

– Nombre de vélos “régulés” naturellement.

– Bilan carbone des opérations de régulation.

**Ressources nécessaires au projet**

– Données sur l’offre et l’usage de vélos.

– Identification des “pain points” : stations trop souvent pleines ou vides, secteur atypiques.

– Remontées de données pour suivre l’efficacité du dispositif.

**Attentes**

– Vélib’ ne peut pas répondre seul à tous les besoins.

– L’information sur les différents moyens de transport est souvent difficilement accessible, réservée aux initiés qui savent que tel moyen existe, comment trouver l’info et utiliser le service.

– Jongler entre plusieurs applications est pénible.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Une solution numérique qui proposerait aux utilisateurs de Vélib’ des alternatives au “tout-Vélib'”, comme par exemple un autre moyen de déplacement plus efficace tout en étant décarboné, ou un “chaînage” de moyen de transport.

– Cette solution pourrait être intégrée dans l’app Vélib’ existante, avec une entrée par saisie de l’itinéraire, à partir d’une carte,

– La borne pourrait aussi accueillir un tel service.

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de demandes de trajet satisfaites.

– Nombre de nouvelles alternatives proposées.

– Coopération avec les autres opérateurs de transport.

**Ressources nécessaires au projet**

– Calculateur inter et multi-modal.

– UX et UI de l’applicatif (mobile, web et borne).

– Remontées de données pour suivre l’efficacité du dispositif.

**Attentes**

– De nombreuses applications tierces (transport, immobilier, vie pratique) sont intéressées par intégrer l’usage de Vélib’ dans leurs fonctionnalités.

– Les touristes notamment utilisent des plateformes “globales” du type Google Maps ou Apple Maps.

– Permettre de débloquer un Vélib’ et payer depuis ces plateformes tierces.

**Descriptif fonctionnel et technique**

– Créer et exposer des interfaces (APIs, SDK,…) pour des partenaires.

– Animer les relations avec les développeurs tiers.

**Comment on mesure le succès**

– Nombre de demandes de trajet satisfaites via des apps tierces.

– Nombre de réutilisateurs partenaires (développeurs tiers).

**Ressources nécessaires au projet**

– Flux GBFS à jour.

– APIs partenaires.

– Déblocage NFC (iOS).

Le hackathon en dates

0
Septembre

Webinaire de lancement

0
Septembre

Fermeture des inscriptions

0
Octobre

Dernier délai pour le rendu écrit des candidats

0
Décembre

Soutenance et cérémonie de remise de prix

Qui sommes nous ?

Créé en 2007 à Paris et métropolitain depuis 2018, Vélib’ Métropole est l’un des premiers services de vélos partagés dans le monde.

Avec un réseau présent dans plus de 60 communes et plus de 1450 stations, Vélib’ contribue à une mobilité partagée dans la Métropole du Grand Paris.

Avec plusieurs millions de trajets réalisés à Vélib’ chaque mois, et plus de 700 000 utilisateurs par an, Vélib’ est l’offre de mobilité partagée de référence à l’échelle de la Métropole du Grand Paris.

Des questions ? Contactez-nous !

FAQ

Pour participer il suffit d’être majeur et d’inscrire son équipe de 3 à 6 personnes au maximum sur la page web dédié : https://blog.velib-metropole.fr/inscription-hackathon/  

Après avoir soumis le formulaire d’inscription de votre équipe, vous recevrez une réponse automatique confirmant la réception de votre demande d’inscription.  

Nous avons volontairement proposé un format très libre à notre hackathon afin de ne pas nous limiter dans les solutions proposées. Nous souhaitons ainsi favoriser une certaine transversalité et des équipes pluridisciplinaires, c’est pour cela que nous n’acceptons que les candidatures d’équipe. 

Rdv sur notre Discord pour rencontrer d’autres personnes intéressées par l’évènement et trouver vos futurs coéquipiers. 

Une fois votre équipe inscrite au Hackathon, vous pouvez rejoindre le Discord en cliquant sur ce lien. (vous devez au préalable vous créer un compte sur Discord)

Pour les dossiers écrits rendus le 16 octobre, une commission technique composée d’experts Vélib’ Métropole et de 15 marches sélectionneront les 10 projets qui accèderont à la soutenance finale. Le jury final réunit des représentants de la Fabrique des Mobilités, Les Designers éthiques, l’association cycliste Enlarge Your Paris, la Ville de Paris ou la Métropole du Grand Paris, ainsi que des personnalités qualifiées parmi lesquelles Cédric Villani. Ces dernierssélectionneront et découvriront les projets le jour de la soutenance. 

3 prix seront remis par le jury : “régulation des stations du réseau”, “information usagers”, et “prix du jury” avec : 

Une dotation de 1 000€ pour chaque équipe lauréate (à partager entre les participants) 

Des abonnements V-Max pour chaque membre de l’équipe lauréate, et l’attribution de minutes bonus utilisables sur le service Vélib’ 

La diffusion et mise en avant des projets des trois lauréats sur les différents canaux de communication du service Vélib’ Métropole à l’ensemble de la communauté et des communes adhérentes. 

Le Hackathon Vélib’ Métropole a pour objectif de stimuler la réflexion et d’encourager la recherche de solutions innovantes à travers 2 défis : 

1. L’amélioration de régulation des stations, c’est-à-dire la bonne répartition des vélos sur l’ensemble du réseau Vélib’.  

Détails attentes : corriger les déséquilibres de remplissage à l’échelle du réseau générés par les usages.  

Data dispo: données anonymisées période du 1er au 28 février 2023 (usages faibles) et du 1er au 30 juin 2023 (usages forts) comprenant l’historique de l’état des stations, (nb vélos disponibles / à réparer pour chaque station du parc et à tout moment de la période d’étude) + toutes les courses réalisées par les usagers pendant les deux périodes + l’ensemble des actions de régulation faites par les opérateurs Smovengo + les signalements des usagers concernant les vélos abandonnés (Hors station) + le nombre et descriptif des véhicules de l’entreprise, disponibles pour les tâches de régulation  

 

2. L’amélioration de l’information utilisateur, qui s’entend comme toute l’information qui facilite l’expérience des usagers.  

Détails attentes : amélioration la qualité de l’information à la disposition des usagers et de favoriser l’utilisation du service au sein d’itinéraires combinant plusieurs modes de transport. 

Data dispo : données anonymisées période du 1er au 28 février 2023 (usages faibles) et du 1er au 30 juin 2023 (usages forts) comprenant l’historique de l’état des stations, (nb vélos disponibles / à réparer pour chaque station du parc et à tout moment de la période d’étude) + toutes les courses réalisées par les usagers pendant les deux périodes + l’ensemble des actions de régulation faites par les opérateurs Smovengo + les signalements des usagers concernant les vélos abandonnés (Hors station) + le nombre et descriptif des véhicules de l’entreprise, disponibles pour les tâches de régulation 

Dans le mail reçu à l’issue de l’inscription, sur le site web dédié et sur la plateforme dédiée pour les inscrits Discord vous trouverez un espace pour échanger entre vous, un wiki avec toutes les infos autour du hackathon, un lien avec toutes les datas mises à dispo.  

29.09 : clôture des candidatures 

16.10 à 9h : dernier délai pour le premier rendu écrit / sélection de 10 équipes qui vont approfondir leur projet  

Semaine du 25.10 : annonce des projets finalistes 

8.11 : journée de visite des ateliers et de rencontre des équipes opérationnelles sur site VLG pour les équipes sélectionnées 

 29.11 : soutenance des équipes sélectionnées et remises des prix 

Première phase de sélection jusqu’au 16/10 9:00 : un dossier présentant leur projet. La solution proposée pourra être communiquée sous forme libre incluant les éléments détaillés dans le document word disponible sur la plateforme dédiée Discord, tout support complémentaire jugé pertinent par l’équipe (document, vidéo, application etc.) 

Deuxième phase pour les équipes sélectionnées au plus tard la veille de la finale : un support de présentation, qui appuiera la soutenance finale, d’une durée de 20 min par équipe. 

Les projets seront jugés en fonction de leur aptitude à répondre aux critères suivants : 

– Faisabilité de la solution et la capacité à résoudre les défis/leur impact sur le service 

– Ratio coûts bénéfices 

– Facilité de mise en œuvre 

– Accessibilité tout public 

– Attractivité pour des nouveaux usages du service Vélib’ Métropole 

– Amélioration du bilan carbone actuel 

– Usage des ressources ouvertes du service Vélib’ Métropole 

Vous trouverez le règlement ici

Pour toute demande d’info complémentaire une adresse email dédiée est disponible : [email protected] 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !