Notre top des anecdotes insolites sur Paris

A tous ceux qui pensaient avoir épuisé leurs sujets de conversation après ces longs repas de fêtes, découvrez notre millésime d’anecdotes insolites sur Paris pour briller à votre prochaine raclette party ! En route pour un « bouillon de culture » made in la Ville Lumière.

La Fashion Week made in Bretagne

Précurseurs de tendance, cela fait belle lurette que les fashionistas du monde entier puisent leur inspiration du côté du dressing des Bretons, Emily in Paris en tête ! De l’iconique marinière, signature du style à la française, à l’imper ciré allié des jours humides, la fashion sphère en doit plus d’une à nos amis aux chapeaux ronds !

Et notamment une célèbre maille qui a fait sa première apparition aux marchés des Halles avant d’envahir les podiums du monde entier. A cette époque, les marchands d’ail bretons affrontaient les rudes hivers parisiens en arborant des pulls tricotés par leurs femmes qui devinrent si emblématiques que les Parisiens les surnommèrent les « chandails », abréviation rapide de marchand d’ail.

Beaubourg, des expos d’un autre genre

Avis aux amateurs, il ne faisait pas bon errer dans l’actuel quartier Beaubourg il y a quelques siècles ! A tel point que ce nom serait teinté d’un brin d’ironie. Ancien repaire de prostituées, il hérita de noms de rues liés à l’activité de ses habitantes. L’actuelle rue Beaubourg fut ainsi par le passé la « rue Trousse-Nonnain » ou « Trace-Putain ». Pour que les dames soient facilement reconnaissables, on leur ordonna de porter ceinture dorée ou châle jaune. C’est ainsi que le jaune acquit si mauvaise réputation, jusqu’à devenir l’emblème de l’infidélité (n’en déplaisent aux amateurs de jolies fleurs jaunes) !

Place de la Concorde, de l’ombre à la lumière

Si vous n’avez pas encore fait notre balade consacrée au Paris égyptien, vous êtes peut-être passé.e à côté de cette facette moins connue de la capitale… Car cet obélisque, offert par le vice-roi d’Égypte Méhémet Ali et qui gardait l’entrée du temple d’Amon à Louxor, fut ramené, sur ordre de Louis-Philippe, grâce à un navire construit sur mesure. Il fallait bien ces 230 tonnes et 23 mètres de hauteur pour redorer le blason de la place de la Concorde, lugubrement célèbre pour avoir été le lieu d’exécutions qui ont fait date : bon nombre d’illustres personnages comme Louis XVI et Marie-Antoinette y perdirent la tête… et la vie. Aujourd’hui, la place de la Concorde est connue pour son obélisque, qui d’ailleurs est le plus grand cadran solaire au monde ! En voilà un beau coup de com !

Les superstitieux de l’Ouest parisien

Le chiffre 13 a toujours suscité crainte et inquiétude, même chez les riches et influents habitants des quartiers de Passy et Auteuil ! A l’annexion des « Faubourgs » de Paris en 1860, Passy et Auteuil devaient devenir le 13ème arrondissement, la capitale en comptant déjà douze. Hors de question pour les riverains qui s’opposèrent à l’attribution de ce numéro maudit : ce dernier fut donc donné à une zone historiquement pauvre, vers Saint-Marcel, dont les habitants n’avaient pas les moyens politiques ou financiers pour s’y opposer.

Dernière anecdote si vous comptez annoncer votre emménagement de manière originale : avant l’annexion des faubourgs, si des couples avaient l’outrecuidance de vivre en concubinage, on disait qu’ils s’étaient mariés à la mairie du treizième arrondissement.

Parce qu’on l’aime comme ça, la Seine…

Ames sensibles, passez votre chemin. Si l’on souhaite être tatillon.ne, le mythique fleuve qui parcourt Paris n’est pas la Seine mais l’Yonne ! En effet, quand les deux fleuves se rejoignent dans la commune de Montereau-Fault-Yonne, l’Yonne est bien le courant qui apporte le plus d’eau.

Mais la Seine ayant été jugée sacrée par les druides, on conserva ce nom de fleuve autrement plus prestigieux, foi de Panoramix !

Du guinguet à la guinguette, il n’y a qu’un pas (ou qu’un verre)

Quand les beaux jours reviendront, il vous faudra faire un tour sur les bords de Marne, et (re)-découvrir notre balade qui retrace l’histoire des guinguettes, ces petits bals populaires ! Ces petites fêtes sans prise de tête tenaient leur nom du guinguet, un vin pétillant bon marché produit en Ile-de-France.

Si l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, celui du vélo l’est à coup sûr un peu moins 😉

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !