La tendance du fat bike envahit les rues de Paris

Imaginés en Alaska dans les années 80, les fat bikes permettaient aux habitants de se déplacer dans les montagnes enneigées à vélo. 30 ans plus tard, ils débarquent en Europe pour le plus grand plaisir des amoureux de la nature et autres aventuriers, leur permettant de découvrir des endroits inaccessibles en VTT. Coup d’œil sur ce vélo aux gros pneus amusant, pratique et esthétique qui séduit de plus en plus de citadins.

Le fat bike, pourquoi on aime ?

Dans la neige, sous la pluie, sur un terrain glissant ou par beau temps, ce vélo aux roues XXL est aussi pratique que confortable. Il tient la route, limite les secousses et sa selle permet souvent d’embarquer un second passager. Avec son look de moto vintage, adopter le fat bike c’est aussi adopter un style… qui ne laissera pas indifférent !

Le fat bike, pour quel profil de cycliste ?

Soyons objectif, le fat bike convient à toutes et tous. Avec une autonomie électrique de 50 km, il permet de longs déplacements avant de devoir être rechargé. Plutôt pratique lorsqu’on l’utilise toute la journée !

Revers de la médaille ? Son look singulier nous oblige à être plus vigilant.e qu’à l’accoutumé…Vous l’aurez compris, dans une cour, un garage ou un parking, ce vélo doit dormir bien à l’abri.

Quel fat bike choisir ?

Sur le marché français, seules 3 marques vous proposent un fat bike.. Soyons clair, les vélos se démarquent davantage par leur esthétique et leurs options que par leurs atouts techniques. En effet, la plupart des fat bikes utilise les mêmes pièces détachées telles que les pneus, le moteur et la batterie. La bonne nouvelle, c’est que vous ne pouvez pas faire de mauvais choix !

Comment entretenir son fat bike ?

Le meilleur conseil que l’on aurait à vous donner est d’acheter votre fat bike chez un vendeur qui a son propre atelier. En effet, même si ce vélo tend à se démocratiser, il reste encore méconnu des réparateurs qui ne possèdent pas forcément les pièces détachées nécessaires à leur maintenance.

En ce qui concerne l’entretien quotidien, il s’apparente à celui d’un vélo classique : gonflage régulier des pneus, serrage ou remplacement des plaquettes de freins et évidemment… beaucoup d’amour au quotidien !

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !