Kit de réparation pour vélo : les indispensables !

On ne vous le souhaite pas mais il arrive malheureusement que notre fidèle destrier ait besoin d’un peu de réparation ou de bricolage. Quels sont les outils à avoir absolument dans sa besace pour lui assurer longue vie et de facto, longue route ?

 

Protéger son vélo des intempéries

Avant d’avoir à faire face à une panne ou une casse, n’oubliez pas de prendre soin de votre vélo, été comme hiver ! Comme chaque chose dans la vie, un problème pris suffisamment en amont n’a pas le temps de grandir et de devenir un réel incident. Après chaque virée à deux roues, vérifiez bien que rien ne semble fragilisé ou abîmé. Graissez bien les chaînes et vérifiez la pression des pneus régulièrement.

 

Stabiliser son vélo

Malgré une veille plus qu’assidue de votre cher allié, le temps est venu de retrousser ses manches et de s’atteler à une réparation en bonne et due forme. Pas de panique, nous sommes là !

Réparer son vélo, oui, mais pas au détriment de son dos… et de sa patience : y-a-t-il quelque chose de plus agaçant qu’un vélo instable, où chaque manipulation donne l’impression que tout va s’effondrer ? Deux solutions : optez pour un pied d’entretien ou un support de vélo. Les deux vous assureront un certain confort et une meilleure réparation.

Avant toute manipulation, n’oubliez pas de nettoyer votre vélo et d’enfiler votre plus beau tablier pour protéger vos vêtements.

 

Composer sa boîte à outils

Parce que les bons outils sont la clé d’une réparation optimale, en voici une liste non exhaustive. L’astuce : une partie de ces outils précieux se trouve peut-être déjà dans votre caisse de bricolage.

  • Des clés Allen : elles sont indispensables pour vos travaux de réparation ! En effet, les vis à 6 pans se situent sur l’intégralité de votre vélo. Si vous souhaitez monter ou démonter des accessoires ou des pièces détachées, mettez de côté des clefs de 3, 4, 5 et 6 mm – ce sont elles dont vous risquez d’avoir le plus besoin !
  • Des clés plates : utilisées au niveau des roues pour démonter les bouchons de potence, préférez les plus plates possibles afin de les glisser facilement entre les éléments.
  • Des tournevis cruciformes et plats : au-delà de leur première fonction, vous pouvez vous en servir également pour régler votre dérailleur. Les tournevis plats font aussi de très bons leviers !

Fouillez mais sélectionnez : tout n’est pas bon à prendre dans votre nécessaire de bricolage. Evitez par exemple l’utilisation des pinces multiprise et des clefs à molette. Elles risquent plus d’abîmer les écrous qu’autre chose…

 

Trois indispensables à glisser dans votre boîte

Afin de vous faciliter la vie lors des réparations, procurez-vous ces deux outils qui, promis, vous sauveront bien la mise !

  • Des rustines et de la colle à rustine : avant de passer au remplacement complet de la chambres à air, vous pouvez opter pour des rustines.
  • Un démonte-pneu : c’est l’outil indispensable pour accéder simplement à la chambre à air et ne pas prendre le risque d’abîmer les jantes et les pneus.
  • Une petite trousse de secours : si vous êtes du genre inquièt.e en balade, confectionnez-vous en une à glisser sous votre vélo, qui contiendra les outils les plus importants.

Une réparation vous semble un poil trop complexe ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous assurera gain de temps et sécurité. Et si vous roulez à Vélib’… on s’en occupe pour vous ! 😉

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !