Un Noël tendance et écoresponsable

Noël, c’est un peu un moment cocooning où l’on s’imagine aux pieds d’une cheminée à savourer des chocolats… ah non ? On peut à minima s’accorder à dire que Noël, c’est un moment qu’on souhaite joyeux et réconfortant, où l’on veut décrocher du quotidien et prendre soin des autres. Pour s’amuser sans gaspiller, créer pour faire durer et offrir avec cœur, suivez-nous, on vous a déniché des idées pour passer un Noël écoresponsable.

 

Une déco de Noël tendance et faite-maison

Plutôt traditionnelle et réconfortante ou bien ludique et décalée ? Une chose est sûre, la tendance déco de ce Noël 2022 est écoresponsable et on aime ça : c’est l’occasion ou jamais de ressortir sa vaisselle ou ses bibelots artisanaux ou vintages dépareillés, et surtout de créer soi-même son ambiance en recyclant des objets parfois inattendus.

Plus besoin de courir les boutiques, enfourchez votre vélo direction le bois de Boulogne, de Meudon, ou de Vincennes pour y ramasser des pommes de pin et confectionner un sapin. Choisissez de belles feuilles mortes pour embellir votre table et des branchages pour habiller vos murs …Pas assez clinquant ?

Dégotez dans vos placards et dans les jouets que vos enfants n’utilisent plus de quoi faire briller votre sapin : dinettes, figurines et autres miniatures pimpées avec des peintures aux couleurs pop et lumineuses et ajoutez-y même des paillettes pour un style plus audacieux. Allez, on vous partage nos trouvailles préférées pour convaincre les plus sceptiques.

Je file ramasser ma déco : Forêt de Meudon (station n°21954 Val-Fleury), bois de Boulogne (station n°23104 Quai de Sèvres – Manufacture Nationale), bois de Vincennes (station n°41301 Bois de Vincennes – Gare)

 

Adieu le papier cadeau, bonjour furoshiki

5 secondes… c’est, à la louche, le temps de vie d’un papier cadeau une fois offert. Et que dire des heures sacrifiées à choisir les motifs, à emballer ses présents avec amour, à chercher le scotch, à couper (de travers ou trop court) le tout en cachette, pour conserver la surprise !

Non décidemment, on laisse tomber et on opte pour le furoshiki, aussi appelé « origami du tissu ». Cette technique traditionnelle d’emballage venue tout droit du Japon a fait ses preuves depuis plus de 1 200 ans. C’est LA bonne idée du moment en matière d’emballage zéro-déchet pour son rapport qualité/ prix/ esthétique / durabilité …

Certes le furoshiki est un art au Japon (il n’y a qu’à consulter le site du gouvernement japonais pour s’en rendre compte), mais nul besoin d’être spécialiste en pliage de serviettes de table pour obtenir un effet « waouh » malgré tout, d’autant que les tuto en ligne abondent. Préférez simplement de beaux tissus à maille serrée, suffisamment fluides pour les nouer facilement mais qui se tiennent pour un rendu sophistiqué, et on vous promet qu’aucun objet ne vous résistera, pas même si vous offrez un vélo !

Vous m’avez séduit, je me lance : le Marché Saint-Pierre, le repère des amateurs.rices de tissus (Station n°18006 – Square Louise Michel)

 

Offrir un peu de magie avec le calendrier de l’Avent inversé

Les calendriers de l’Avent se déclinent à l’infini : chocolat, thé, bijoux, cosmétiques… Et si, cette année, on prenait la tendance à contre-courant en donnant, au lieu de recevoir ?
Glissez chaque jour un objet dans une boîte et agrémentez le tout de petits mots doux. Mieux encore, emballez chaque petit cadeau avec la technique du furoshiki pour un peu plus de magie.

Livres, vêtements, aliments non périssables, jeux, produits d’hygiène… vos placards regorgent probablement de merveilles dont vous n’avez plus l’utilité !

Décorez votre boite et filez la déposer avant le 25 décembre à un organisme ou directement à quelqu’un dans le besoin. Pour trouver un point de collecte, le plus simple est de contacter le service associatif de votre mairie.

Je dépose mon calendrier de l’Avent à Vélib’ : Village Reille – à l’intention de La Fourmilière, 11 Impasse Reille, 75014 Paris (station n°14012 – Sibelle – Alésia)

 

Un vélo en mode « Christmas ugly sweater »

Le 16 décembre est la journée internationale du pull de Noël moche. Mais trop discret pour nous, on table cette année sur une customisation de notre vélo !

Fouillez vos placards pour recouvrir votre selle et vos poignées de guidon. Réflecteurs de lumière munis de catadioptres (plus durables) pour vos rayons, guirlandes et fleurs séchées dans le panier, on mixe sans retenue les couleurs et les paillettes pour un style kitch assuré.

Et pour un look encore plus clinquant, recouvrez le cadran de votre vélo avec des bandes de tissu préalablement trempées dans un peu de colle (fabriquée maison avec de la farine, de l’eau et du sucre), du masking tape ou des autocollants.

Ultime touche : on se confectionne une sonnette supplémentaire avec un grelot et on accroche un drapeau pour se rendre bien visible. On vous parie que le Père Noël en sera jaloux et s’en inspirera au détriment de ses traditionnels rennes.

 

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !