Pédaler au boulot rend heureux !

Avec l’arrivée des « beaux » jours, c’est l’occasion, si ce n’est pas déjà fait, de laisser la voiture au garage pour sortir la bicyclette et rouler jusqu’au boulot ! Les effets de la pratique du vélo pour aller travailler seraient effectivement plus que bénéfiques pour notre santé. Singulièrement appelés les “vélotafeurs”, ces amoureux du vélo qui pédalent pour aller travailler sont plus heureux, moins enclins aux maladies cardio-vasculaires, économisent d’avantage et ressentent plus de liberté.

Selon cette infographie réalisée par une américaine experte en fitness (Stéphanie Averkamp), il n’y pas plus de doute : le vélo, c’est la vie. Côté santé, depuis que les personnes étudiées se sont mises au vélo pour aller travailler, ils ont l’impression que leur santé s’est améliorée. Et ce n’est pas qu’une impression puisque plusieurs études montrent qu’ils ont une meilleure pression sanguine, de meilleurs niveaux d’insuline et de graisses. Ils ressentiraient également une plus grande sensation de liberté, seraient plus détendus et plus enthousiastes. Leurs niveaux de confiance en eux, de bien-être et de tolérance au stress auraient eux aussi largement augmenté. Même la nuit, les effets se ressentent puisqu’ils sont moins fatigués et ont moins de problèmes d’insomnies.

L’infographie nous apprend aussi (fitness coach oblige) le nombre de calories que vous pouvez perdre pendant une balade de 30 minutes. Une personne pesant environ 70kg peut perdre 215 calories, tandis qu’une personne de 150kg en perdra 500. Dans sa première année de “vélotaf”, une personne moyenne perdrait ainsi 6kg, tandis que chaque heure de plus passée dans une voiture est associée à un risque accru de 6% obésité. On note aussi que seulement trois heures de vélo par semaine peut réduire vos risques de maladie cardiovasculaire de 50%.

En comparaison avec la voiture, les dépenses annuelles associées à l’usage du bicyclette coûteraient environ $308 (environ 240€), contre $8000 (environ 6000€) pour la voiture. Issus de diverses sources américaines, l’infographie montre les économies d’argent liées à l’exercice physique. Un travailleur obèse américain économiserait ainsi entre 400 $ et 500 $ de couverture santé par an !

Si ces études incitent largement nous autres citoyens à utiliser la bicyclette pour aller travailler, sachez qu’il existe déjà depuis quelques années une communauté privilégiant le transport vert. Que ce soit pour économiser le carburant, éviter les bouchons, faire un peu de sport ou moins polluer, les vélotafeurs seraient plus de 1,5 million à enfourcher la petite reine, plusieurs fois par semaine. Les résultats du vélotaf montrent là encore des bénéfices sur la santé, mais aussi sur la baisse de la pollution.

Alors, encore une raison pour ne pas enfourcher votre Vélib’ le matin ?

Crédit photo : Marie Guirlet

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !