Bien rouler par temps chaud

On ne vous apprend rien : il fait chaud. Peut-être même un peu trop. Voici nos recommandations pour bien rouler à vélo, qu’il y ait canicule ou non !

 

Bien s’hydrater et manger avant l’effort

©Viktor Bystrov sur Unsplash

 

Avant d’enfourcher votre fidèle destrier, il vous faudra respecter ces quelques règles. Prenez votre dernier repas au minimum trois heures avant votre virée : la digestion risque sinon de vous ralentir et de perturber votre balade. Préférez une nourriture saine et légère et n’oubliez pas de boire de l’eau fraîche ! Évitez qu’elle soit glacée pour ne pas brusquer votre corps.

 

Éviter les heures les plus chaudes

©Fritz Bielmeier sur Unsplash

 

Sans surprise, il n’est pas recommandé de rouler quand le soleil est à son zénith… Fuyez les heures les plus chaudes de la journée, entre 12h et 16h ! Entraînez-vous le matin : votre organisme ne subira pas la chaleur et l’effort sera moins intense. Privilégiez les zones d’ombre : alternez entre zones en plein soleil et zones plus fraîches. Cela vous évitera les coups de chaud !

Protéger sa peau et ses yeux

Même si vous évitez les heures les plus ardentes de la journée, ces astuces valent pour tout moment de la journée ! Choisissez des lunettes de soleil aux verres polarisés pour protéger vos yeux des rayons UV. Optez pour une crème solaire 50+ et badigeonnez-vous avant chaque départ mais également pendant l’effort, surtout si la balade s’annonce longue.

Une tenue légère et adaptée

Exit le noir : on choisit des vêtements clairs qui réfléchissent la chaleur et permettent à la transpiration de s’évacuer. Bonus : on prend des matériaux respirants, la transpiration s’élimine ainsi sans mouiller le tissu. Bonus bis : si le maillot est à fermeture éclair, cela vous aidera à faire circuler l’air plus facilement. Le corps pourra ainsi conserver sa température de 37°C !

Choisir où circuler

La chaleur accentue la pollution : évitez les centre-villes où la circulation est toujours plus dense. Le stress et la fatigue dus à la chaleur peuvent modifier les comportements des usagers de la route, qui deviennent plus impulsifs. Nous savons que vous avez chaud mais ce n’est pas non plus une raison pour oublier votre casque : celui-ci, en plus de vous protéger lors d’accidents de la route, vous cachera du soleil !

© Pascal Meier sur Unsplash

Bien s’hydrater et manger pendant l’effort

Vous êtes en selle ? Félicitations ! Si votre balade est prévue pour durer plus d’une heure, glissez dans votre sacoche une recharge de glucides (votre corps vous dira merci). Des barres énergétiques, des fruits, tout pour vous épargner le fameux coup de pompe. N’oubliez pas également de vous hydrater régulièrement, quitte à faire des petites pauses pour vous restaurer.

 Prendre soin de soi après la balade

Vos muscles ont bien travaillé et chauffé ? Parfait, il est temps de faire redescendre votre température corporelle avec une douche bien fraîche ! Hydratez-vous mais à petites gorgées et surtout avec de l’eau fraîche, non glacée, pour éviter tout dérèglement digestif.

Pour aider votre corps à mieux récupérer, buvez des boissons sucrées et prenez un repas riche en glucides complexes (céréales, produits céréaliers, légumes secs) et en protéines.

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !