5 fermes urbaines à visiter d’urgence

Sur les toits des immeubles parisiens, dans les parkings souterrains, au cœur de la capitale ou dans le Grand Paris, de petits coins ruraux se sont mis à pousser pour nous aider à mieux manger et respirer. Compostage, permaculture, animaux, biodiversité et jardinage : voici les maîtres mots de la ville de demain. On vous fait visiter ?

 

La plus participative : V’île Fertile dans le 12ème

Nichée au cœur du bois de Vincennes, cette micro ferme maraîchère associative nous propose, depuis 10 ans maintenant, ses délicieux fruits et légumes cultivés avec passion. Outre le plaisir que l’on trouve à consommer local et responsable, le petit bonheur, c’est de passer un dimanche après-midi à mettre la main à la pelle au jardin.

Ouvert aux petits, aux grands, aux connaisseurs comme aux débutants, il suffit de venir habillé.e en jardinier pour participer ! On se voit là-bas ?

V’île Fertile
45 bis avenue de la Belle Gabrielle, Paris 12ème
Station Vélib’ Bois de Vincennes – Gare

 

La plus culturelle : la Ferme du Bonheur à Nanterre

Pionnière en la matière, la Ferme du Bonheur défend depuis 30 ans la sauvegarde de la nature et de la biodiversité en ville. On y vient pour les nombreux évènements culturels organisés mais également pour participer à des tables rondes sur l’écologie, s’initier à l’apiculture, régénérer un terrain en friche, planter des arbres, admirer la plaine de céréales et entretenir le verger… À terme, l’objectif de la Ferme du Bonheur est “de nourrir son équipe, les équipes accueillies en résidence, et tous les publics, de produits « hyperlocaux » “ qu’ils se sont amusés à labelliser AOBB : Appellation d’Origine Bonheur en Banlieue.

La Ferme du Bonheur
220 avenue de la République, Nanterre
Station Vélib’ Nanterre – Université

 

La plus insolite : la Caverne dans le 18ème

Voici certainement la ferme la plus insolite du paysage parisien ! En effet, la Caverne s’étend sur 10 000 m2 de parking souterrain. Son credo ? Construire la ville de demain, verte et nourricière en initiant une production locale et saine au juste prix. Les pleurotes, shiitake, micro-pousses et les endives sont cultivés en permaculture, sans lumière naturelle, et régalent depuis plusieurs années la capitale. Sachez également que c’est l’une des fermes préférées des chefs étoilés !

La Caverne
24/26 Rue Raymond Queneau, Paris 18ème
Station Vélib’ Tristan Tzara – Tchaïkovski

 

La plus festive : la Prairie du Canal à Bobigny

Mise en terre sur une ancienne friche par l’association La Sauge, la Prairie du Canal invite tous les citadins à venir s’initier à l’agriculture à travers des sessions de jardinage ultra conviviales. Le plus ? Ce lieu inspirant où mettre les mains dans la terre se transforme en open air festif dès l’arrivée du printemps.

La Prairie du Canal
55 rue de Paris, Bobigny
Station Vélib’ Jean Jaurès – Place de la Libération

 

La plus urbaine : le Paysan Urbain dans le 20ème

Sorti de terre entre les immeubles du 20e, le Paysan Urbain nous propose des micro-pousses et des fleurs comestibles tout au long de l’année, ainsi que des tomates et des fraises durant l’été. Ici, tout est bio et cultivé avec amour par des personnes en réinsertion ! Et si vous souhaitez en connaître davantage sur la ferme et son organisation, sachez qu’Anaïde organise de petites visites guidées tous les samedis. Ça vous dit ?

Le Paysan Urbain
14 Rue Stendhal, Paris 20ème
Station Vélib’ Bagnolet – Place Saint-Blaise

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !